Mer et Littoral, Lacs et Cours d'eau

ActualitéFlash info

Nos alertes infos et brèves dès qu'elles nous parviennent, restez connectés et pensez à lire celles qui n'apparaissent plus !

23/09/2016 à 15h41 : Du 25 au 29 septembre, la France accueille, à Montpellier au Corum, le 43ème Congrès International de l'Association Internationale des Hydrogéologues. Près de 900 participants du monde entier sont attendus (80 pays représentés). Le choix de la France n'est pas anodin puisqu'il s'agit aussi de commémorer les 60 ans de cette association scientifique et professionnelle créée, à l'époque, à l'initiative de scientifiques et d'ingénieurs français, dont les derniers témoins seront présents au congrès.En savoir plus...
21/09/2016 à 15h12 : L’état des rivières et des nappes d’eau souterraines de Corse est globalement bon, la priorité est de ne pas les dégrader. A l’issue de la réunion du comité de bassin de Corse, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a indiqué que si la majorité des cours d’eau, eaux côtières et eaux souterraines sont de bonne, voire d’excellente qualité, il est primordial de ne pas les dégrader pour conserver ce bon état. En revanche, les lagunes littorales restent dégradées. Avec 83 % de rivières, plans d’eau et eaux côtières en bon état écologique (52% pour le bassin Rhône-Méditerranée), et 93% d’eaux souterraines en bon état quantitatif, la qualité du patrimoine aquatique insulaire est exemplaire. Seule la nappe des alluvions de la plaine de la Marana-Casinca est en situation tendue. En revanche, toutes les lagunes littorales sont dégradées. L’état écologique est mauvais pour l’étang de Biguglia, médiocre pour les étangs de Palu et d’Urbino et moyen pour l’étang de Diana. Le bon état chimique n’est pas atteint en raison de la présence de pesticides issus des activités agricoles. 10% des eaux littorales corses sont seulement dans un état moyen notamment au regard de l’altération des habitats, dont l’herbier de posidonies. Si l’herbier est globalement en bonne santé, cet habitat, dont le rôle écologique est majeur, est sensible aux pressions qui s’exercent sur le littoral et plus particulièrement aux mouillages forains et aux usages maritimes (pêche, tourisme balnéaire…). Quant aux eaux de baignade, elles sont conformes à la directive européenne sur les eaux de baignade (données ARS). Cependant les baignades en eau douce peuvent être affectées ponctuellement par des rejets polluants par temps de pluie. Les principales causes de dégradation des eaux en Corse : les pollutions domestiques, les dégradations physiques des rivières et les prélèvements d’eau. En savoir plus...
16/09/2016 à 15h39 : Info du BRGM : Plus des trois quarts des réservoirs, c'est à dire les nappes phréatiques, soit (79%), affichent un niveau normal ou supérieur à la normale. La situation montre qu'une grande partie du territoire continue de profiter de la recharge exceptionnelle liée aux épisodes pluvieux intenses de fin mai, début juin.
16/09/2016 à 15h29 : A l’occasion de la conférence « Our Ocean » organisée à Washington les 15 et 16 septembre 2016, Ségolène Royal annonce de nouvelles initiatives pour la protection de l’océan et présente les actions engagées en France et à l’international. Le dossier est à lire : ICI...
09/09/2016 à 15h52 : GESTION DES EAUX DE BALLAST : La Convention sur les eaux de ballast va pouvoir rentrer en vigueur et permettre de traiter les pollutions par les eaux de ballast. Cette Convention prévoit des règles et des obligations qui permettent de prévenir, voire de supprimer, les invasions d’espèces causées par le transport des eaux de ballast par les navires et résultant des opérations de ballastage et de déballastage. Grâce au dépôt par la Finlande de ses instruments de ratification le 8 septembre 2016, les seuils pour l’entrée en vigueur de la Convention sont atteints. 52 États représentant plus de 35 % de la flotte mondiale ont désormais ratifié le texte. La France a adhéré à la Convention dès mai 2008 et elle se félicite aujourd’hui de son entrée en vigueur certaine, le 8 septembre 2017. La loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages assure la mise en œuvre de la Convention et la lutte contre les espèces envahissantes. Les textes d’application associés sont finalisés.

» SUITE DES FLASHS... ICI

Editorial

Philippe LOMBARD de Mer et Littoral

Donc, vous le savez, j'ai suspendu provisoirement la parution du magazine "papier" trimestriel pour me consacrer uniquement au lancement plus officiel de ce site et à son développement. Pourquoi ?

Au fil de mes rencontres avec des élus, des entreprises spécialisées, des étudiants et des scientifiques, j’ai bien noté que tous avaient des PC portables et des tablettes numériques (et bientôt des feuilles numériques semble-t-il). Je l’ai constaté aussi sur les stands du dernier salon Pollutec et aux Rencontres de l’ANEL. Et devinez ce que l’on me demandait systématiquement …Peut-on consulter ou recevoir Mer & Littoral en numérique comme quasiment toute la presse d’aujourd’hui ? Bien, voilà, c'est fait...

 

Bonne promenade sur ce nouveau site et, au besoin, appelez-moi pour y communiquer.

Amitiés à tous

Philippe LOMBARD
Directeur de la publication et rédacteur en chef
mail : fifpop@aol.com et 06 09 17 79 15

Dernier Flash Actu
23/09/2016 à 15h41 : Du 25 au 29 septembre, la France accueille, à Montpellier au Corum, le 43ème Congrès International de l'Association Internationale des Hydrogéologues. Près de 900 participants du monde entier sont attendus (80 pays représentés). Le choix de la France n'est pas anodin puisqu'il s'agit aussi de commémorer les 60 ans de cette association scientifique et professionnelle créée, à l'époque, à l'initiative de scientifiques et d'ingénieurs français, dont les derniers témoins seront présents au congrès.En savoir plus...

» Dernières brèves

Mer et Environnement
Divers